English 

Accueil Association Nos ancêtres Généalogie Bulletin Rassemblements Boutique Devenir membre Avis de décès Plan du site Aide Nous joindre
flickr       Contactez-nous  Liens utiles  
Armoiries des Labrecque Association des Labrecque

Généalogie : Des Labrecque d'exception

Bienheureuse Élisabeth Turgeon (1840-1881)


Éisabeth Turgeon nait le 7 février 1840 à Beaumont, Québec. Elle est la fille d'Angèle Labrecque et de Louis-Marc Turgeon, cultivateur, marguillier et président de la commission scolaire. Elle est la cinquième d'une famile de dix enfants.

En 1855, Élisabeth devient orpheline de son père alors qu'elle n'a que quinze ans. Elle doit rester avec sa mère, Angèle, pour prendre soin de la famille et de la ferme.

De 1860 à 1862, elle fréquente l'École Normale Laval à Québec, dont la section féminine est tenue par les Ursulines. Elle obtient son diplôme pour enseigner dans les écoles modèles du Bas-Canada : à Saint-Romuald, à Québec et à Sainte-Anne-de-Beaupré.

Sa carrière d'institutrice se poursuivra jusqu'au 3 avril 1875 à Rimouski. Elle a 35 ans. Elle a 35 ans.

Le 3 avril 1875, à l'invitation de Mgr Jean Langevin, premier évêque du diocèse de Rimouski, elle entre chez les Sœurs des Petites-Écoles. Il lui demande de préparer, avec l'aide d'autres femmes, les institutrices pour les écoles des paroisses du diocèse de Rimouski.

Élisabeth se met à l’œuvre pour instaurer et soutenir la fondation d’écoles dans les villages de ce vaste diocèse, incluant alors la Gaspésie et la Côte-Nord. Les premières écoles sont fondées à Saint-Gabriel de Rimouski, puis à Port-Daniel et Saint-Godefroi dans la Baie-des-Chaleurs.

Le 12 septembre 1879, jour de ses voeux de religion. Elle prend le nom religieux de Mère Marie-Élisabeth. Le même jour, elle est nommée première supérieure de la congrégation des Soeurs des Petites-Écoles qui devient en 1891, la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire.

Mère Marie-Élisabeth, de santé fragile, décède le 17 août 1881 à Rimouski, à l'âge de 41 ans. Elle fut une pionnière en éducation, une des premières enseignantes professionnelles.

En 1886, dans le diocèse de Rimouski, le nombre d’écoles double par rapport à 1867. Les religieuse du Saint-Rosaire sont aujourd’hui présentes dans dix pays, six provinces au Canada, et neuf diocèses au Québec, poursuivant l’œuvre d’Élisabeth.

En 1990, son œuvre ayant été remarquée, la cause de canonisation d'Élisabeth Turgeon est ouverte au diocèse de Rimouski, et en 1994, au Vatican.

Le 11 octobre 2013, le pape François reconnaît par décret officiel l'héroïcité des vertus pratiquées par Marie-Élisabeth Turgeon. Elle reçoit donc le titre de VÉNÉRABLE.

En septembre 2014, le pape François promulgue un décret reconnaissant qu'un miracle lui est attribué.

Le 26 avril 2015, la béatification d'Élisabeth Turgeon, fondatrice des Soeurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire a lieu à l'église Saint-Robert-Bellarmin à Rimouski. La cérémonie est présidée par le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints et représentant officiel du pape François.

Elle est donc déclarée BIENHEUREUSE.

Source : Divers Bulletin des Labrecque;
Chapitre 12 du livre : « Les Labrecque en Amérique de l’Association des Labrecque »;
Site Internet de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire;
Généalogie : Les Labrecque tous réunis - CD de la généalogie des Labrecque


Membre de la Fédéйration des associations de familles du Québec Membre de la Fédération des associations de familles du Québec (FAFQ)
Site hébergé par FAFQ
Nombre de visiteurs :